NINA RICCI

Nina Ricci s'installe à Florence à l'âge de cinq ans avant de gagner la France à douze ans. Elle épouse Luigi Ricci, fils d'un bijoutier italien, avec lequel elle a un fils en 1905, Robert (1988 †). Nina Ricci travaille une vingtaine d'années chez Raffin, une maison de couture parisienne à l'excellente réputation.

À partir de fin 1945, l'entreprise se lance dans la création de parfums (Cœur joie en décembre 1945 habillé d'un flacon par Lalique et Christian Bérard, Capricci, Fille d'Ève, Farouche, Pomme d'Amour, etc.), le plus célèbre d'entre eux étant L'Air du temps (1948) dont le flacon est réalisé par la cristallerie Lalique. Nina Ricci et son fils collaborent également avec plusieurs artistes. Douée pour la coupe, elle ne sait pas dessiner et réalise ses modèles directement sur un mannequin. Sa première collection est immédiatement un succès1. Au plus haut de sa gloire, la maison emploie jusqu'à 500 personnes. Nina Ricci Boutique, une seconde ligne proche du futur prêt-à-porter de l'entreprise est lancée dans les années 1950 ; mais c'est en 1964 que la ligne définitive de prêt-à-porter apparaît. Jules-François Crahay entre dans la maison en 1954 pour seconder Nina Ricci ; il va peu à peu prendre une part de plus en plus importante jusqu'à créer la totalité des collections.